Aller au contenu
Warmania forum

Ozymandias

Membres
  • Compteur de contenus

    35
  • Inscription

  • Dernière visite

Visiteurs récents du profil

250 visualisations du profil
  1. Pour ceux que ça intéresse, Artstation sort un artbook sur le dessinateur Jakub Rozalski (le lien ICI ) le concepteur de l’uchronie Scythe et dessinateur de l'univers.
  2. Ozymandias

    Confrontation Resurrection

    Je crois qu'il faisait de l'animation mais il était déjà parti quand je suis arrivé. J'ai juste admiré ses dessins et je l'ai contacté il y a des années pour un trucs mais c'était pas simple. En tout les cas, il avait des doigts en Or (les Thallions ...) Pour la gargouille, il aurait put varier un peu, l'un des concepts de Florent n'a, il me semble, pas été utilisé et déchirait carrément.
  3. Ozymandias

    Confrontation Resurrection

    Les premiers ogres étaient de Gary Chalk (je ne suis pas fan du tout perso) qui a fourni énormément d'illustrations pour Cadwallon. Après Bonner à un talent incroyable pour la mise en scène, il suffit de voir son travail pour Rackham d'une part mais aussi pour Mutant Chronicles ou pour Trudvang. Son artbook est excellent et un vrai bonheur à relire.
  4. Ozymandias

    Confrontation Resurrection

    Pas grand chose. Rien d'artistique en tous les cas (donc rien de visible). J'étais une petite main à la VPC (à la meilleure époque) qui a eu le droit de voir plein de choses et même d'ajouter un peu sa pierre à l'édifice (avant qu'il se casse la gueule) à travers quelques conneries (CHO, conversions et autres).
  5. Ozymandias

    Confrontation Resurrection

    C'est plutôt le contraire, ses illustrations étaient le plus souvent inspirés des concepts, hormis les orques à têtes de croco (ça c'était lui) et l'orque samourai qui combattait un Daï bakemonos. Perso, je ne tire pas sur l'ambulance, le management ce n'est pas une personne, c'est un groupe. Donc oui, la direction était (parfois) bancale et égocentrique (au point de vouloir écrire son nom dans toutes les sections d'un livre) mais le haut de pyramide était pas bien droite non plus (comme d'hab, y'avait du très bon et du mauvais plein de fiel et d'ego). Après, Rackham ça reste un beau moment pour moi, j'y ai appris plein de trucs (dont plein de trucs à ne pas faire) et j'y ai vu des trucs vraiment sympa qui ont marqué leur époque et des gens formidables (j'ai préféré oublié les autres). Maintenant, reste plus a espérer que la Ressurection nous surprenne tous agréablement, anciens comme nouveaux, et nous permettent de rêver (en évitant de ressortir de vieux concepts qui ont parfois mal vieilli) et de mettre la main sur de jolies pièces.
  6. Ozymandias

    Confrontation Resurrection

    Pour avoir passé la plus grande partie de ma vie pro en PME, heureusement que ce n'est pas comme ça partout. Là, on touchait à l'artistique et à l'ego, des visions très subjectives et les choses pouvait dégénérer très vite et avec un management très limite, ça pouvait dégénérer rapidement, avec parfois des conséquences désastreuses et d'autres plus heureuses.
  7. Ozymandias

    Confrontation Resurrection

    La direction artistique de feu Rackham était un joyeux bordel partant de tout côté et influencé par le gérant mais aussi par certaines grandes gueules sachant imposer (parfois à tort) leurs idées. Des concepts de fou (Une pensée pour le premier concept de Kaïn le fléau par JPP - cf l'image pourrie) ne jamais être produit parce que le dessinateur ne plaisait pas au boss (ou parfois des années plus tard quand il étaient extirpés des archives pour le CHO), des sculptures d’une laideur absolue (la légende vivante orque par exemple ou une bonne partie des elfes) être validé parce que le sculpteur gueulait trop et qu’il fallait sortir la pièce (le flux tendu de Rackham était impressionnant à une époque) ou des changements de style radicaux parce que le dessinateur avait envie de ça (les gods samuraïs ou les Dirz biotechnologique). Parmi les anecdotes (deux ou trois parmi des centaines) illustrant parfaitement ce bordel on retrouve Shaka Morkaï (la légende vivante orque en question) qui voit ses carac revues à la hausse juste avant l’impression des cartes parce que son sculpteur estime que c’est la figurine la plus forte qui soit ; les concepteurs de règles tombés de leur chaises en apprenant que les Paladins Noirs étaient des mort vivants décharnés alors qu’ils les décrivaient dans les documents internes comme des guerriers corrompus hyper massif. Et que dire des élites daikinees, qui, parce que la direction n’appréciait pas les concept de Florent Maudoux les a fait refaire à Edouard, leur faisant perdre tout charisme et 150 kilos de muscles et de chitine ou Soïm qui à finit avec une figurine complètement naze et sans rapport avec les Equanimes parce que, une fois encore, certains gueulait plus fort que Florent Maudoux (dont le concept était bien plus proche, masqué et classe que l’aberration sortie en magasin). Donc si on ajoute à cette ambiance particulière le fait que les sculpteurs se sont multipliés rapidement, que certains étaient sous pression pour sortir un max de pièces tandis que d’autres prenait un mois pour un piétons, l’évolution du style d’Edouard (suffit de voir les premiers griffon et les derniers pour voir de quoi je parle), le passage de Didier Poli, de Florent Maudoux, de Jean Philippe Poulet (Paul Bonner et John Howe ne faisait pas de concept, ils faisaient des illustrations) sont autant d’éléments qui expliquent tous ses changements (parfois bons, parfois mauvais).
  8. Ozymandias

    Confrontation Resurrection

    En tous les cas, c'est vachement mieux rangés qu'à l'époque de Rackham ;-) Mais c'est criminel d'avoir plié les concept de JP ou de Christophe.
  9. Ozymandias

    Confrontation Resurrection

    C'est un résumé un peu court même si il y a un fond de vérité. En tous les cas, ce projet m'intrigue autant qu'il me rejouit et il coïncide presque avec la sortie programmée de mes figurines de leur cocon (depuis presque 8 ans, mes 400 figurines conf dorment tranquillement dans des caisses en attendant le déménagement définitif). J'i hâte de voir qui est derrière tout ça.
  10. Ça me rappelle une vieille histoire. A l'époque je bossais pour un gros éditeur du milieu (très bien installé) et la boîte avait mis les moyens pour nous envoyer faire un salon loin de chez nous avec des impératifs de vente gigantesque. Bilan, une fois sur place, trois ou quatre démonstrateurs occupés par jour, plein de visiteurs et 5000 € de vente sur une semaine (contre 10 000 par jour de prévisionnel). Tous les salons ne sont pas fait pour vendre. Bilan, malgré des problèmes évident de comme, je continue à attendre mon E5 et je verrais si j'ai vraiment des raisons d'être déçu (mais sur le global, j'en doute).
  11. Bonjour, Je recherche, à un prix raisonnable, des figurines plastiques pour "confrontation l'âge du ragnarok". Je recherche : La cavalerie du griffon Thrubard (à pied et à cheval) Tarkyn et Melkion (je ne suis pas sûr qu'il soit sorti) Des predateurs Wolfen Du morts vivants (perso et troupes) Les paladins d'Alahan Valdenar (si il est sorti) Kelgar Méliador Attachements box Fang et Long Fangs Donc, si elle ne vous serve pas, faites moi signe. Merci
  12. D'un point de vue purement VPC, ce fut l'une des pires époques (entre GLS et les autres transporteur). Je pense que seul l'exil dans la lointaine blanlieue montreuilloise fut pire. heureusement j'était parti. Après, de cette époque, je préfère retenir la bonne ambiance du service et le CHO qui me m'occupait bien.
  13. Les problèmes de transporteur étaient légions (notamment durant la phase GLS) et parfois très compliqués pour les clients et pour nous (je me souviens des innombrables appels au services contentieux ou livraisons et des rendez vous langue de bois avec les commerciaux). C'est clairement la chose qui me manque le moins de cette époque. Même les nuits préparations de commandes étaient largement plus sympa (et puis il y avait de l'ambiance). Le pire est que la situation a encore empiré après.
×