Egill

Membres
  • Compteur de contenus

    439
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Egill

  • Date de naissance 19/06/1984
  1. [CINEMA] Aujourd'hui, j'ai vu

    @KDJE ('tain j'ai enfin trouvé comment on cite des gens). Star Wars, c'est une reprise des mythes du prince charmant, de la princesse et du chevalier noir avec des vaisseaux spatiaux et des flingues qui font piou piou à la place des épée kitsche qui brillent... Faut pt'êt pas aller y chercher des réflexions métaphysiques sur la place et les réflexes socio politiques de l'humanité au sein de l'univers... Comme dans beaucoup d'univers de fantasy où l'importance de la magie et ce qu'elle permet est souvent totalement ignorée, pour nous sortir des univers médiévaux là où des sorciers peuvent se téléporter et buter des gens d'un coup de bagette magique, un univers comme Star Wars ignore, et s'en fout, de l'impact qu'auraient de telles technologie sur les structures humaines. D'autres récits de science fiction s'y intéressent bien mieux, pas Star Wars, c'est pas le propos, ni l'envie, ni le délire. Star Wars, c'est: noir/rouge+facho+mégalo= méchants versus blanc/bleu+république+ gars jeunes et beaux= gentils avec des références aux contes de fée. C'est simpliste oui, et on s'en fout, oui, parce que ce qui compte là dedans, c'est l'épopée, la fresque épique et dramatique. Pour les turpitudes cérébrales et méta physiques autour de l'impact de la machine sur les réflexes socio politiques de l'humanité, y a K Dick ou Spinrad par exemple...
  2. Prix Warmania 2017 : les (vos) nominations !

    J'ai pas fait une partie de quoi que ce soit de l'année. J'ai peint, mais je suis passé d'un truc à l'autre sans qu'il y en ai un qui me retienne plus que l'autre. Le truc qui m'a le plus parlé dans les machins que j'ai découvert dans le coin, c'est Legends of the fabled realms (qui ne figure même pas dans la liste... mince, ça a de la gueule ce truc, mais j'ai pas tout compris à l'objet du présent sujet), mais il doit sortir en fin d'année prochaine, alors...
  3. [saga] Où Trouver Des Figurines ?

    Il est sympa et la peinture y fait pas mal. Ils avaient pas des vikings sous le coude?
  4. [CINEMA] Aujourd'hui, j'ai vu

    Ne pas oublier que la guerre des clones, c'est le dictateur en puissance qui en est à l'origine: la République est déjà vidée de sa substance, et devenue, de fait, une dictature. Et c'est cette dictature qui est à l'origine de l'usage de la force militaire pour arriver à ses fins. La République, à la base, n'a même pas d'armée. Ce qui colle moyen c'est que les Jedi, sages parmi les sages, gardiens... blablabla, ont tout gobé et ont même participé.
  5. [KS]The Legends Of Fabled Realms (4Ground)

    Encore du nouveau: Un mot: miam! Les patriciens pour Mordanburg sont magnifiques. Les arbalétiers pour les mercenaires ont l'air vraiment sympa aussi. Sur la dernière photo, il me semble qu'on avait pas encore vu le nain à côté de l'orc. Probablement l'autre nain du starter pour la "sell sword guild". Complétée des elfes et des arbalétriers, c'est vraiment la faction que je préfère. Seul doute: la matière... on verra à la réception... 'tin, Septembre 2018 (hors retards probables) ça fait long...
  6. [Victrix] Nouveautés

    C'te blague.... ils ont pourtant pas hésité à sortir du romain républicain pré Marius qu'on a pas l'habitude de voir, ou de l'ibère sans moustaches (alors que tout le monde sait que les ibère ressemblaient tous à Soupalognon i crouton). Donc il faudrait surtout pas qu'une marque sorte du viking sans casques à cornes aussi? Je suis assez scotché par ce conservatisme des amateurs de fig histo.... Pourtant ce sont des passionnés d'Histoire, mais on a parfois l'impression que les clichés y ont encore plus la vie dure que chez le grand public. En plus ils ont tendance à mordre quand on pointe leurs contradictions. Parce que pour d'autres périodes, c'est au nombre de boutons sur la manche d'un uniforme près, et là ran'a fout on veut nos moustaches (ce serait classe encore...). Le cavalier romain est bien sympa. Leurs cavaleries sont vraiment belles, dynamiques, variées... les plus belles que je connaisse pour cette période.
  7. [CDA-AoS] Path to Glory à Paris

    Pareil... ça me rassure. Ceci dit 31 piétons en un an.... je dois même pas y être. Faut dire que je me disperse et que je peins de grosses pièces aussi. Chapeau en tous cas, c'est assez impressionnant. J'ai pas pu bien regarder pour l'instant, mais ça semble proche de ce que je fais quand je veux aller vite, mais ça prend quand même du temps.
  8. [CDA-AoS] Path to Glory à Paris

    Et ben y a du niveau par ici. Les Khorneux sont bluffant même si j'ai jamais été fan du NMM. Comment vous faites? C'est une question que j'ai déjà posée ici et ailleurs, mais pour moi arriver à un résultat moins bien me prend un temps de dingue. Je suis incapable de sortir un piéton d'un niveau correct en moins d'une semaine, et encore avec un temps consacré à la peinture important (au moins une ou deux heures par jour). Les rares fois où j'ai tenté d'améliorer le rendement en peignant à la chaîne ou en utilisant des méthodes plus rapides (dont le résultat était toujours affreux), j'ai failli bazarder tout par la fenêtre tellement ça m'a saoulé. Aucunes de mes "armées" ou "bandes" n'est totalement peinte à cause de ça, alors quand je vois des trucs comme ici, je comprend pas... Comment concilier à ce point rendu final chiadé et productivité?
  9. [Livres] Aujourd'hui, j'ai lu...

    Son côté vieux con rigide oui, mais ça va avec le personnage. C'est cohérent avec le reste. Moi c'est plus un Legolas (pour son côté espiègle et joyeux de celui du bouquin, pas pour l'orlandotmloréaltrotrolaclasse du film) ou un Bilbon que j'aime bien, ou encore un Boromir ou un théoden pour leur côté tourmenté, plutôt que le grand sorcier méga vieux et méga sage qui sait tout ou presque, comprend tout ou presque, et n'a aucun défaut ou presque. Polgara, c'est une sorcière millénaire qui se comporte comme une mégère de 50 balais à engueuler son père (sorcier millénaire lui aussi) parce qu'il picole trop. Et n'est pas Tolkien qui veut. C'est pas un problème du personnage en lui-même, c'est un problème de mise en scène et de style. Un même personnage ou un même concept peut être totalement pourri chez un auteur et génial chez un autre. Les "mon chéri" de Tante Pol, j'ai juste levé les yeux au ciel à chaque fois..... La Mallorée m'est tombée des mains quand dès le début tout ce beau petit monde de sauveurs de monde est rassemblée dans une scène de vie de famille des plus stéréotypées. Les relations entre les personnages, très contemporaines, ne collent absolument pas avec l'univers dans lequel ils évoluent. La fantasy, c'est cool parce qu'on s'affranchit des carcans de l'Histoire (le passé, dans l'absolu, existe, il a été, et est factuel, il n'est pas une question d'interprétation, de choix "parce que c'est plus cool"). Mais quand on me décrit un monde inspiré du Moyen Age, où ça se frite un peu partout, et où les liens sociaux et les relations entre les gens ressemblent à une cours de Lycée, perso j'ai du mal. D'ailleurs, pour moi le personnage principal d'un bouquin de fantasy est son univers. Pour moi à nouveau, le principal intérêt de la fantasy est justement de créer des univers alternatifs où les légendes et les mythes prendraient corps. C'est l'énorme force d'un Tolkien, ou d'un Howard (même si là, le personnage de Conan supplante l'univers). Franchement l'histoire du Seigneur des Anneaux, j'en ai un peu rien à fiche. Elle est pour moi un prétexte à un voyage dans un univers fascinant, et tout le cortège d'ambiances et de thèmes qui vont avec. Et dans la plupart des cas, je trouve que les récits de fantasy oublient cet aspect: l'univers n'est qu'un prétexte à l'histoire et aux personnages et est souvent peu développé et peu réfléchi en profondeur pour lui donner de la cohérence. Pour moi, l'un des principaux intérêts de la fantasy, c'est presque l'inverse: l'histoire ne serait qu'un prétexte à la découverte de tout un monde et de toute une mythologie. J'ai essayé de lire pas mal de fantasy. Je me suis avalé les trois tomes du nom du vent l'année dernière, et ceux de "Un Monde sans dieux" cette année. Ces deux là, j'ai réussi à les finir parce que je les ai trouvé pas mal. Mais outre des univers souvent anecdotiques (et attention, je ne veux pas dire par là qu'il doit être original, mais riche, profond, léché), il y a un gros problème avec les personnages, notamment féminins.... C'est quoi ces adolescents immatures qui se comportent comme des enfants-roi pourris gâtés du XXIème siècle alors qu'ils évoluent dans des mondes souvent rudes, violents et remplis de créatures et d'éléments fantastiques... Même constat pour la Roue du Temps de Jordan: les personnages féminins sont vraiment des gros stéréotypes de la jeune fille belle et prude qui joue la sainte n'y touche, de la sorcière puissante et psycho rigide qui passe son temps à gronder les autres personnages comme une instit, du garçon manqué trop libéré et trop rebelle, ou d'autres tout aussi horripilants. Et on les retrouve sous des formes vaguement différentes chez Eddings, chez Rothfuss et d'autres. Et les mecs c'est pas mieux. Moi ça me fait sortir direct du récit.
  10. [Victrix] Nouveautés

    Victrix, ça fait partie des plus belles figurines antiques que je connaisse. Ceci dit ces romains impériaux sont bien fades (surtout vus et revus) et stéréotypés (les légions impériales romaines étaient loin d'être aussi uniformes, avec la lorica segmentata de série, qu'on l'imagine ou qu'on le montre souvent) en comparaison de leurs kits période "guerres puniques" qui sont vraiment chouettes. J'aurais pas des trouzaines de projets en cours, j'aurais commence une petite force de carthaginois depuis longtemps (qui sont de loin leur plus belle gamme à l'heure actuelle, notamment les ibères... et y a un éléphant qu'est sorti y a pas longtemps je crois). Y a des gaulois sur le feu aussi, mais même si c'est beaaaaauuuucoup mieux que la concurrence, restent certains clichés comme les grosses moustaches, les mecs à poil ou les gueules de poivrots, ce qui est fort dommage considérant la qualité des reconstitutions des équipements. En outre, Victrix, pour lequel j'avais beaucoup de sympathie, a gentiment envoyé se faire foutre ceux qui ont osé leur dire que sans les deux trois clichés un peu relou cités ci-dessus, leurs gaulois seraient top.
  11. [Livres] Aujourd'hui, j'ai lu...

    Ce bouquin m'a vraiment barbé.... notamment à cause des personnages. Des sorciers millénaires qui se comportent comme le quidam lambda, bof, on tombe sur ce que je disais à propos de mentalités très contemporaines calqués sur des concepts et des thèmes complètement différents. "Tante Pol" je te lui aurais collé des baffes. En matière de roman qui évoque le monde celte/gaulois, où le style et les thèmes font autant référence aux mythes irlandais qu'à l'âge du fer antique et aux textes qui concernent les gaulois, où même dans les description, on reconnait des objets archéologiques, mais qui est tout de même une tuerie en matière de récit, de style (pour ça Jaworski c'est quand même assez bluffant) et d'ambiance, je connais pas mieux. J'y ai autant retrouvé de références à des textes comme la Razzia des Vaches de Cooley ("L'Illiade" irlandaise, qui narre les exploits du héros Cu Chulainn... si vous avez pas peur d'un truc psychédélique sous champi et d'un style assez déconcertant lié au fait que ce texte a 1300 ans et couche sur le papier une tradition orale encore plus vieille (ça donne pour nous un côté lourdingue, notamment sur l'énumération permanente de tout un tas de trucs), je vous recommande de regarder un jour à quoi ça ressemble... surtout les passages où Cu Chulain se prépare au combat et quand il a son "spasme de fureur"... la BD Slaine en est inspirée... surprenant, c'est le mot), des références également aux mythes galois et irlandais du haut Moyen Age , et des éléments très clairement tirés de textes comme la Guerre des Gaules et de certaines légendes de notre folklore, le tout assaisonné d'un soupçon de Princesse Mononoké et d'épopée épique... Après, tout ça c'est mon dada depuis longtemps. Ca me parle énormément à la base. Fonce! Il mérite vraiment à être connu. Si la structure et le style de Rois du Monde peuvent déstabiliser, Janua Verra, recueil de nouvelles, et Gagner la guerre, qui prennent tous deux place dans un univers de fantasy assez classique mais très riche, bourré de références, sont géniaux également, et avec un style toujours extrêmement léché. Après, l'égoût et les couleurs.... En parlant de trucs celtisant, y en a un autre pas mal, une sorte d'Ovni puisque l'auteur n'est autre que Gilles Servat, sympathique chanteur breton, c'est Skinn Mac Dana. Y a un côté très seventies, mais je l'ai trouvé très sympathique. Après, on s'écarte de l'érudition de Jaworski pour un univers plus onirique et purement imaginaire (là où Rois du Monde s'inscrit tout de même dans une certaine historicité.
  12. [Livres] Aujourd'hui, j'ai lu...

    En historique c'est assez incongru. En fantasy, c'est juste l'un des meilleurs auteurs que j'ai lu. C'est autre chose que la plupart de ce qui se fait en la matière. Si tu veux parler de Rois du Monde, c'est vraiment à la limite de la fantasy et du roman historique, même si le monde celte qu'il dépeint est bien plus crédible et proche des sources que l'on a que beaucoup de productions dites "historiques". Moi j'ai adoré. Son texte est spécial oui, car il essaye clairement de rappeler les épopées irlandaises du Haut Moyen Age dans son style et la structure du récit, avec tout un monde et une temporalité entrelacés qui sont assez déconcertants. Perso je trouve ça génial. C'est l'un des rares auteurs qui fait l'effort d'essayer de restituer des mentalités et conceptions du monde vraiment différentes des nôtres là où beaucoup d'auteurs se contentent de calquer des mentalités et des styles très contemporains sur une période historique pas toujours très bien comprise. Le roman historique c'est bien, mais à quelques exceptions, c'est plus romanesque qu'historique. Le simple fait de devoir combler les vides, l'Histoire étant par définition plein d'interrogations et de trou dans la connaissance que l'on en a, fausse une vision du passé que pourraient nous donner ces romans. C'est pour ça que finalement je préfère la fantasy. On peut s'y lâcher (ce qui n'empêche pas de faire référence à des périodes ou des cultures historiques, comme Jaworski le fait), et ça ne donne pas d'idées fausses d'une période ayant réellement existé.
  13. [saga] Où Trouver Des Figurines ?

    Nan, c'est encore et toujours la gamme Saxonminiatures qu'ils nous font réapparaïtre au compte goûtes. Ils en sont encore aux saxons de la période viking, les arthuriens sont encore loins... J'ai leurs vikings, voire mon post plus haut ou je dis tout le bien que je pense de cette gamme. De la très très très très belle figurine, et ces normands ont l'air vraiment sympas. Moyen fan des Footsore par contre, je trouve qu'ils manquent d'âme ces irlandais, il ressemble à beaucoup de figurines qu'ils ont déjà sorti.
  14. Mierce miniatures

    Autre petite question: les moulages métal de Mierce sont-ils bons? Parce que c'est sûr que ce sont de belles fig qui méritent la résine, mais ça coûte un peu une blinde en résine.
  15. Mierce miniatures

    Ok merci. Je vais me laisser tenter par quelques Anglecynn je pense (mais c'est plus ou moins pour les convertir dans un autre univers de mon cru qui mêle culture celte et germanique ancienne).